• RB Webconsultant

Les résultats de Google ne sont pas juste une question d'algorithmes



Un excellent article du Wall Street Journal le démontre une nouvelle fois : les algorithmes de Google ne sont pas toujours des résultantes purement algorithmiques. Depuis 2016, les interventions sont de plus en plus fréquentes sur l'algorithme notamment face à la montée des fake news.


Intervention de Google sur son algorithme : un phénomène qui n'est pas nouveau


Mais chose n'est pas nouvelle et dans la société civile que des membres de l'entreprise elle-même ont demandé ou agi pour changer les classements sans tenir compte obligatoirement des critères habituels du classement, basés notamment (mais bien évidemment pas seulement ! ) sur la pertinence, l'ergonomie, la fraîcheur du contenu, la popularité et bien d'autres éléments (si vous voulez en savoir plus) .


Ainsi Google a-t-il par exemple en 2015 manuellement changé un classement pour lutter contre les fake news anti-vaccins. Alors que les opposants à la vaccination étaient de plus en plus nombreux, un employé de Google défendait le besoin d’intervention de la part de l'entreprise, l’algorithme devant décider seul des résultats à présenter et présentant souvent devant les sites antivaccins. Google a alors placé en première position le site How Do Vaccines Cause Autism qui répond par la négative à la question.


Ainsi depuis l’ajout de la fonction autocomplete, en 2004, qui propose des mots-clés pour compléter une recherche, certains d’entre eux sont interdits : sexualité, violence, harcèlement, menace. En 2012 c'est une médiation entre des associations juives et antiracistes françaises face à Google qui amène à une modification et une suppression de l'autocomplete "juif". De même le gouvernement de l'époque et Najat Valud-Belkacem avaient lancé une campagne d'acquisition de liens pour soutenir le site d'information gouvernementale sur le sujet de l'IVG face aux antiavortements. Si cette démarche utilisait justement le levier de l'algorithme, la manière de faire campagne avec du lien artificiel aurait pu être sanctionnée par Google. Il n'en a été heureusement rien été.


Google search n'est pas juste un moteur. C'est aussi un média. On l'oublie trop souvent.


PRESTATIONS :

formateur web agréée
SEO, campagnes 
buzzmarketing 
référencement 
création de sites 
conseil stratégique 
agence web 
campagnes numériques 
politique, e-commerce
e-reputation contenusgoogle ads bing ads
qwant ads 
...et bonne humeur

MENTIONS LÉGALES